Download E-books Je t'aime, je t'écris PDF

By André Brochu

André Brochu n'a nul besoin de présentation dans le paysage littéraire québécois. On lui doit beaucoup et ce, sur plusieurs plans. Auteur de nombreux essais, de romans, de poésie, ce touche-à-tout a toujours de nouvelles choses à nous dire pour notre plus grand bonheur.

Avec los angeles parution du recueil Je t'aime, je t'écris, on peut dire que l. a. assortment « Mains libres », dirigée par Jacques Allard, a le vent dans les voiles!

Divisé en deux events, Le Corps de l'amoureuse et Je t'aime, je t'écris, le recueil d'André Brochu se veut une véritable ode à l'amour et à ses tourments. L'excitation, l'extase, l'attente, los angeles rupture se côtoient comme autant de events intégrantes de cette grande aventure humaine qu'est l'amour. Pour illustrer le tout, André Brochu utilise les mots tel un magicien pour exprimer chaque nuance avec justesse, émotion et sensibilité.

Show description

Read Online or Download Je t'aime, je t'écris PDF

Best Canadian Literature books

Clara Callan: A Novel

In a small city in Canada, Clara Callan reluctantly takes depart of her sister, Nora, who's sure for brand spanking new York. it is a time whilst the turning out to be hazard of fascism in Europe is a continuing fear, and folks break out from fact via radio and the flicks. in the meantime, the 2 sisters -- significantly diversified in character, but inextricably associated by means of a shared prior -- attempt to locate their areas in the complicated net of social expectancies for younger women within the Thirties.

The Polished Hoe: A Novel

Whilst Mary-Mathilda, some of the most revered ladies of the island of Bimshire (also referred to as Barbados) calls the police to admit to against the law, the result's a shattering all-night vigil that brings jointly components of the island's African earlier and the tragic legacy of colonialism in a single epic sweep. Set within the West Indies within the interval following international warfare II, The Polished Hoe -- an Essence bestseller and a Washington publish publication global such a lot precious ebook of 2003 -- unravels over the process twenty-four hours yet spans the collective adventure of a society characterised through slavery.

The Stone Carvers

In 1867 a good-natured Bavarian priest, is shipped by way of God and mad King Ludwig to the wilds of North the United States. quickly the backwoods are remodeled right into a parish and the settlers right into a congregation, and Joseph Becker, a woodcarver, meets his destiny spouse. numerous a long time later, Joseph Becker teaches his extraordinary carving abilities to his grandchildren.

A World Elsewhere

Beloved writer Wayne Johnston returns to the territory of his number one nationwide bestseller The Colony of Unrequited goals with this sweeping story of ambition, regret and hope.
 
A international in different places is an fabulous paintings of literature with the entire hallmarks of Wayne Johnston's such a lot liked and acclaimed novels: outsiders craving for reputation, goals that threaten to overpower their makers, and not going romance. the thrashing middle of this tale is the touching dating among a father and his followed son. This sweeping story immerses us in St. John's, Princeton and North Carolina on the shut of the nineteenth century. Landish Druken is an impressive determine: broader than so much doors, quick-witted and sharp-tongued. As a pupil at Princeton, he's befriended via Padgett "Van" Vanderluyden, son of the wealthiest guy in the United States. Years later, while Landish and his son flip to Van for support, he invitations them to his self-constructed fort and pulls them into his internet of lies and deceit.

Additional resources for Je t'aime, je t'écris

Show sample text content

Les chapes claires tendent l’horizon de soi à soi, même. L’infini est pendu à l. a. particulière likelihood de vent. Ce qui irrite, ce qui flanche construit l’émotion au poing de fer. Je me souviens de qui m’aimait entre les silences, de son corps divisé avec chaque aurore et l’excès de ses larmes blêmement sur los angeles mer. Recommencer le temps depuis sa resource possible. Refaire los angeles nuit debout où tout a pris élan de sève. los angeles simagrée du monde s’épate entre tristesse et ancolie. Le monde monte comme un lemming sur le bout de ses griffes adorer le mirage. Dans toutes mes nuits, l’amour est une femme pareille aux choses de soie, aux fourrures qui brûlent, aux étincelles cribleuses en pluie sur ma vie qui pleure. Dans tous mes jours, son corps me mène au bout du temps. Le temps passe passablement lent loin des côtes, l. a. mer est un dôme lucide où roule et tangue l. a. mesure des joies. Par les hublots de hautes vagues on voit s’ajuster les rites de los angeles mort aux prestes nageoires, glisser les pèlerins du dos du monde dans un théâtre d’algues où parfois se dévoile le grand sexe des pères. Mais rien n’égale los angeles flamme émeraude de los angeles fente femme enamourée, le guet-apens où se rue mon rêve de sang cru. Par tout le corps je me voue à l’astre facile de l’eau, j’épouse l’âme dérivée. L’oiseau courtroom au bloodbath parmi l’embrun. Les coups de sable s’arc-boutent en colère de plomb. Telle l. a. mer cuit ses façons de prodiges sous le ciel haut blêmi, vaste spectacle. Une voile virevolte, acculée au supplice luisant. Les bécasseaux pourchassent l’escadrille du vent. Toi, tiens, memento d’aube mouillée, toi, souche de rêve frottée de transe entre mes vies multicolores, entre mes mains repeintes pour t’animer à fleur de torse et de baiser, tu es los angeles marée mariée à ma faste agonie. Prendre l. a. mer à contre- raison et marée, l. a. prendre dans le sens où los angeles chair de l’eau distribue ses courants. los angeles prendre entre mes cuisses comme une énorme amante de nuit et de sel. Et contre son pouls écarlate, j’assouvirai los angeles rage arquée en moi depuis le silex du désir. Ô femme cordillère, géographie de seins et de gorges, de tunnel planté droit dans sa vie et l. a. mienne quant tout circule dans l’épaisseur du sang et le feu de l’à-vif, ô femme dans l’extrême assaut des peaux et des douceurs, ô rive — nous chuchotions l’extase. l. a. femme vire dans l’empoigne du vent. Nacelle à plein ventre dans l’eau, proue chevelue de laminaires, elle avance du flot au flot. Son ombre perdue vers les grands fonds escorte le banc des silences. À plat dans le désir porteur du monde. Ses seins de bois luisant lèchent le jour humide, pareille mamelle bleue. Elle s’en va trouver le corps de plein huge, carré, cotre viril plus altier que le sang. Un homme aussi beau que le ciel épousera ses fuseaux de bois franc entre des paumes d’ouragan. Voiles mêlées, coques fondues, seins et bouches appariés, ils nageront de preserve vers le optimum soleil au bord d’un autre temps.

Rated 4.13 of 5 – based on 18 votes